Nos conseillers vous répondent
+33 (0)5 61 79 33 49

Grande Traversée des Pyrénées ( Pyrénées - France - Espagne )
De la vallée d'Aspe aux Encantats (Grande Traversée des Pyrénées partie 1)

Ce circuit regroupe les thèmes Randonnées, Treks et voyages, Ascensions et Haute Montagne

pyr40316

15 jours

14 nuits

14 jours d'activités

Portage assuré

Accompagné

Avec guide

Fiche technique

Bulletin d'inscription

à partir de 1 640 €

Dates et Réservation

Les points forts du parcours

  • Une superbe aventure pour cette véritable traversée franco-espagnole d'ouest en est. 
  • La découverte des plus beaux sites des Pyrénées centrales dont le pic du Midi d'Ossau, le cirque de Gavarnie et du Mont Perdu, le canyon d'Ordesa, le massif de l'Aneto et des Encantats... par des sentiers inédits ! 
  • Un parcours à travers les Parcs Nationaux et Parcs Naturels, côté français comme espagnol. 
  • Un itinéraire le sac léger (10 nuits sur 14).

La Grande Traversée des Pyrénées (1ère partie), débute au pic d'Anie et croise tous les sites emblématiques tels que le cirque de Gavarnie, la brèche de Roland, le canyon d'Ordesa ou encore le massif de l'Aneto et les magiques Encantats.

Ce circuit correspond à la première partie d'une Grande Traversée des Pyrénées centrales (GTP) ; une superbe aventure, depuis le pic considéré comme étant le premier sommet à l’ouest de la chaîne : le pic d’Anie (2504 m), jusqu’au pic considéré comme étant le dernier sommet à l’est : le pic du Canigou (2784 m). Oscillant entre la France et l’Espagne, les sentiers inédits de cette première partie, traversent les célèbres sites du cirque de Lescun, du lac d’Artouste et de son petit train d’altitude, de la vallée du Marcadau, du majestueux lac de Gaube et de son fier sommet du Vignemale, de l’impressionnant cirque de Gavarnie avec sa Brèche de Roland, des immenses canyons d’Ordesa et d’Anisclo, du sauvage massif des Posets, de l’imposant sommet de l’Aneto avec son grand glacier et enfin de la magique région lacustre des Encantats… Une traversée mémorable, le sac léger bien sûr ! Un émerveillement quotidien parmi les rhododendrons et la multitude de lacs qui font des Pyrénées leur célébrité, mais aussi une rencontre de tous les jours avec la culture pyrénéenne qui nous fait remonter le temps pour revenir à aujourd’hui, à l’image de notre périple nous faisant parfois gravir les sommets puis redescendre dans les vallées… Une superbe aventure !!

 

4 semaines sont nécessaires pour réaliser cette grande traversée, loin du traditionnel et trop fréquenté GR10, loin de la classique Haute Route Pyrénéenne... Nous avons scindé cette traversée en deux parties de deux semaines chacune, mais rien ne vous empêchera de réaliser cette grande aventure en intégralité, durant ces quatre semaines !! Possibilité également d'effectuer cette traversée à raison d'une semaine par an (nouveau cette année) ; si cela vous tente, veuillez cliquer sur les liens ci-après !!

 

(Voir également) Du Pays Basque à Gavarnie (Grande Traversée des Pyrénées semaine 1)

(Voir également) De Gavarnie aux Encantats (Grande Traversée des Pyrénées semaine 2)

(Voir également) Des Encantats aux Pyrénées ariégeoises (Grande Traversée des Pyrénées semaine 3)

(Voir également) De l'Ariège aux Pyrénées catalanes (Grande Traversée des Pyrénées semaine 4)

 
 
 
  
 

Jour 1 : Arette la Pierre St Martin (2200 m) - Pic d'Anie (2504 m) - Cirque de Lescun (900 m)

Accueil à l’aéroport ou en gare SNCF de Pau à 8h00 par votre accompagnateur puis transfert immédiat à la petite station de ski d’Arette la Pierre St Martin. Départ à pied sur ce massif calcaire unique et découverte des « lapiaz » du pic d’Anie, véritable labyrinthe de crevasses et de petits canyons formés par l’action de l’eau lors de la création des Pyrénées. Ascension facultative du pic d’Anie (2504 m), sommet emblématique car considéré comme le 1er vrai sommet des Pyrénées. Superbe panorama sur le Cirque de Lescun, le Pays Basque et le massif du Pic du Midi d’Ossau. Quand le temps est dégagé on peut même apercevoir l’Océan. Jolie descente vers le Cirque de Lescun depuis les estives rocheuses jusqu’aux bois de feuillus (chênes, frênes, érables….). Arrivée sur le petit village montagnard de Lescun avec ses terrasses agricoles qui s’étendent à ses pieds, dans l’arène du cirque formé par le Pic d’Anie (2504 m), la Table des 3 Rois (2444 m), la Grande Aiguille d’Ansabère (2374 m), et la crête des pics secondaires de Laraille, de l’Arista et de Burcq… Superbe cadre ! 
Transfert : 1 heure 30 environ.
Temps de marche : 4 heures environ.
Dénivelé positif : + 350 m (ascension du Pic d'Anie : + 400 m).
Dénivelé négatif : - 700 m (ascension du Pic d'Anie : - 400 m).
Hébergement : Gîte.
Bagages : Vous retrouvez votre bagage.

Jour 2 : Pic de Burcq (2118 m) - Estives de Lescun

Court transfert avant de monter à travers une belle forêt montagnarde dominée par les pics calcaires d’Arista (2168 m) et de Burcq (2118 m). Après le franchissement d’un ancien col de contrebande, ascension du pic de Burcq (2118 m) le long de la crête franco-espagnole. Continuation en suivant la crête qui offre un magnifique point de vue sur la chaîne de la Sierra de Bernera et le Castillo d’Acher. Ce massif a une particularité : ses roches sont bicolores et ses pelouses d’un vert vif… Une véritable palette de peintre ! Joli parcours sur les estives avant d’arriver au superbe refuge d’Arlet (1986 m) au bord du lac du même nom. 
Transfert : 10 minutes environ.
Temps de marche : 5 heures environ.
Dénivelé positif : + 1100 m.
Dénivelé négatif : - 250 m.
Hébergement : Refuge.
Bagages : Vous devez prévoir quelques affaires pour passer la nuit en refuge.

Jour 3 : Aguas Tuertas - Sierra de Bernera - Candanchu (1530 m)

Depuis la crête au superbe panorama, descente sur le versant espagnol en cheminant sur les pelouses parsemées de blocs calcaires. On rejoint alors une belle portion du GR 11, l’équivalent du GR10 mais sur le versant espagnol. Découverte des eaux tortueuses du ruisseau Rio Aragon Subordau puis du lac Ibon d’Estanes qui apparaît soudain après un étonnant parcours dans un dédale de gorges calcaires. Par un très joli sentier en sous bois, arrivée sur le petit village de sports d’hiver de Candanchu
Temps de marche : 5 heures environ.
Dénivelé positif : + 600 m.
Dénivelé négatif : - 900 m.
Hébergement : Gîte.
Bagages : Vous retrouvez votre bagage.

Jour 4 : Parc National des Pyrénées - Massif du Pic du Midi d'Ossau

Court transfert... Passage de la frontière par les estives. Ascension facultative du Pic des Moines (2349 m) pour un point de vue à 360° sur cette extrémité Est des Pyrénées : Cirque de Lescun et Pic du Midi d’Ossau …. Magnifique !!... Petite descente parmi les lacs et arrivée sur le joli refuge d’Ayous : point de vue panoramique emblématique sur le Pic du Midi d’Ossau…. Poursuite de la descente en empruntant le GR10 afin rejoindre le lac de Bious Artigues entouré de ses vertes forêts de sapins. Arrivée dans la charmante vallée de Laruns
Transfert : 10 minutes.
Temps de marche : 5 heures environ.
Dénivelé positif : + 570 m.
Dénivelé négatif : - 870 m.
Hébergement : Auberge.
Bagages : Vous retrouvez votre bagage.

Jour 5 : Parc National des Pyrénées - Massif du Balaïtous

Montée avec le « petit train d’Artouste », le train le plus haut d’Europe afin de rejoindre le lac d’Artouste. Dans un décor de haute montagne, le sentier monte en lacets pour atteindre le refuge d’Arremoulit construit au bord du lac, dominé par le pic d’Ariel (2824 m) et le pic Palas (2974 m), 2 sommets aux aiguilles schisteuses qui brillent au soleil. Ascension sportive mais facultative du pic Palas. Le point de vue sur le pic du Balaïtous est unique…. Descente ensuite dans les pierriers afin de rejoindre les lacs d’Arriel qui nichent au creux de ces aiguilles puis poursuite par un joli sentier en balcon qui surplombe le Rio de Aguas Limpias (ruisseau des eaux claires). Arrivée sur le refuge de Respumoso (2220 m) au pied du Balaïtous (3146 m).
Transfert : 10 minutes environ.  
Temps de marche : 4 heures 30 environ (+ 2 heures si ascension du Pic Palas).
Dénivelé positif : + 550 m (+ 460 m si ascension du Pic Palas).
Dénivelé négatif : - 870 m (- 460 m si ascension du Pic Palas).
Hébergement : Refuge.
Bagages : Vous devez prévoir quelques affaires pour passer la nuit en refuge.

Jour 6 : Parc National des Pyrénées - Vallée du Marcadau

Entre estives et laquets, passage du col frontière qui ouvre les portes du Parc National des Pyrénées. Ascension facultative de la Grande Fache (3005 m) qui offre un point de vue spectaculaire sur les vallées lacustres qui l’entourent : vallée de Panticosa, de Piedrafita, et du Marcadau. Descente dans une des plus belles vallées du Parc National, la vallée du Marcadau. Petite pause au refuge Wallon, le sentier poursuit sa course le long du torrent, entre pins à crochets et sapins, pour arriver au célèbre Pont d’Espagne
Temps de marche : 5 heures 30 environ (+ 1 heure 30 si ascension de la Grande Fache).
Dénivelé positif : + 460 m (+ 340 m si ascension de la Grande Fache).
Dénivelé négatif : - 1100 m (- 340 m si ascension de la Grande Fache).
Hébergement : Gîte.
Bagages : Vous retrouvez votre bagage.

Jour 7 : Parc National des Pyrénées - Vallée de Gaube - Massid du Vignemale - Gavarnie

Les isards viennent souvent boire près du gîte, sur les bords du torrent… les matinaux pourront sans doute les regarder avant le petit-déjeuner… Montée par le téléphérique jusqu’au lac de Gaube d’où l’on peut admirer la vallée, le glacier du Vignemale et, dominant tout cela, le pic du Vignemale (3298 m)…. classé comme un des plus beaux panoramas à l’époque romantique (19ème siècle)…. Le sentier remonte lentement la vallée, face au majestueux Vignemale ; il s’élève enfin pour le passage de la Hourquette d’Ossoue (2700 m). Descente ensuite vers le refuge de Bayssellance, au pied du Petit Vignemale (3032 m), à l’aplomb de l’impressionnant glacier d’Ossoue. Passage à proximité des grottes de Bellevue faisant partie des grottes que le Comte Russell fit creuser. Ce massif du Vignemale a une histoire bien singulière…. Continuation de la descente jusqu’à rejoindre la vallée d’Ossoue et le gave (ruisseau) d’Ossoue qui débouche sur le célèbre village de Gavarnie
Téléphérique : 15 minutes.
Temps de marche : 6 heures environ.
Dénivelé positif : + 1000 m.
Dénivelé négatif : - 1000 m.
Hébergement : Gîte.
Bagages : Vous retrouvez votre bagages.

Jour 8 : Parc National des Pyrénées - Cirque de Gavarnie

Au départ du petit village de Gavarnie, départ pour le plateau de Bellevue. Le panorama sur la Grande Cascade, le Cirque de Gavarnie et sur sa couronne de sommets à +3000 m est spectaculaire… Continuation par un sentier peu fréquenté afin de rejoindre le coeur du Cirque de Gavarnie classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Moment solennel au coeur du cirque, face à la Grande Cascade et à cette muraille gigantesque qui nous entoure… Continuation ensuite le long des falaises et arrivée sur les estives des Espuguettes d'où la vue sur le cirque de G y est l'une des plus légendaires ! Retour vers le village de Gavarnie.
Temps de marche : 5 heures environ.
Dénivelé positif : + 750 m.
Dénivelé négatif : - 750 m.
Hébergement : Gîte.
Bagages : Vous retrouvez votre bagage.

Jour 9 : Parc National des Pyrénées et du Mont Perdu - Brèche de Roland - Canyon d'Ordesa

Court transfert au col des Tentes (2208 m) ; tout en logeant les murailles abruptes du pic de taillon (3006 m), passage de la grandiose et légendaire Brèche de Roland (2804 m)… Descente ensuite sur le versant espagnol pour rejoindre la célèbre Vire des Fleurs : un sentier taillé à même la falaise et surplombant de plus de 1000 m le spectaculaire Canyon d’Arazas, communément appelé Canyon d’Ordesa ! Long de 11 km et avec une profondeur moyenne de 900 m, le canyon d’Ordesa est LE plus grand canyon d’Europe. Journée de grande randonnée, entre haute altitude et panoramas exceptionnels … Une véritable palette de peintre : le canyon d’Ordesa est recouvert dans le fond d’une forêt de sapins et de pins, et les murailles des falaises de calcaire arborent le gris-blanc et l’orange ! Poursuite jusqu’au refuge de Goriz (2135 m) construit au pied du Mont Perdu.
Temps de marche : 5 heures environ.
Dénivelé positif : + 750 m.
Dénivelé négatif : - 800 m.
Hébergement : Refuge.
Bagages : Vous devez prévoir quelques affaires pour passer la nuit en refuge. 

Jour 10 : Parc National du Mont Perdu - Canyon d'Anisclo - Vallée de Pineta

Entre isards et marmottes, le sentier serpente dans les estives en surplomb du canyon d’Ordesa et du Cirque de Soaso. Splendide perspective de cette autre partie du Canyon d’Ordesa… Arrivée ensuite au Canyon d’Anisclo au-dessus du site de Fuen Blanca (fontaine-source blanche). Cette cascade s’enfonce dans cette entaille étroite et profonde qu’est le Canyon d’Anisclo. Le regard tourné vers le Sud, le canyon se découpe en perspective dans toute sa majesté… De part et d’autre de ce canyon spectaculaire, les pelouses aux courbes arrondies de San Vicente, des Sestrales et de la Estiba semblent être de douces collines de velours vert clair…  Passage du Collado de Anisclo et descente dans la Verdoyante Vallée de Pineta par un « sentier de chasseurs » à l'histoire ancestrale. Plus bas, arrivée au charmant refuge de Pineta (1240 m). 
Temps de marche : 5 heures environ.
Dénivelé positif : + 500 m.
Dénivelé négatif : - 1300 m.
Hébergement : Refuge.
bagages : Vous retrouvez votre bagage.

Jour 11 : Parc Naturel des Posets et Maladeta - Massif des Posets

Transfert en vallée de Biados, au petit village de San Juan de Plan. Départ à pied des granges de Biados le long du torrent ; la vue sur le pic de Schrader (3174 m) est fabuleuse… Ambiance Haute Montagne garantie ! Arrivée au lac d’Es Millars et poursuite vers le col rocheux d’Eriste ; ascension facultative de la Tuca de la Forqueta (3010 m) qui offre une vue sans pareil sur la face sud des Posets (3369 m) que les Pyrénéistes ont longtemps pris pour le plus haut sommet des Pyrénées. Descente ensuite sur le vallon d’Eriste, passage au refuge Angel Orrus via le lac de Llardaneta et arrivée au village animé de Benasque, notre petit « Chamonix » pyrénéen. 
Transfert : 1 heure environ.
Temps de marche : 6 heures environ.
Dénivelé positif : + 1150 m (+ 160 m avec ascension de la Forqueta).
Dénivelé négatif : - 1200 m (- 160 m avec asxcension de la forqueta).
Hébergement : Gîte.
Bagages : Vous retrouvez votre bagage.

Jour 12 : Parc Naturel des Posets et Maladetta - Massif de la Maladeta et Aneto

Du Plan d'Estan le sentier remonte  une pente débonnaire dans un décor de douces prairies parsemées de blocs de granit et autres schistes ; il arrive au Plan des Aigualluts ainsi qu’au célèbre Trou du Toro, déclaré source de la Garonne selon la version officielle française … mais d’autres vérités existent … Continuation par un vallon tranquille, toujours entre estives et torrents pour atteindre le dernier lac du massif. Puis le sentier se fait plus raide et le paysage plus "montagnard". Vous êtes en haute montagne … Le panorama s’ouvre sur toute la crête frontalière qui longe la haute vallée de Benasque. Passage du Coret (petit col) de Molières d’où l’on peut faire l’ascension facultative du pic de Molières (3010 m). Du sommet, point de vue unique sur le pic d’Aneto (3407 m) et sur son glacier de la Maladeta…. Nous sommes au coeur des Pyrénées …..  Descente du vallon de Molières en suivant un chapelet de petits lacs ; très vite, on rejoint alors les prairies de transhumance, puis le refuge caché au milieu d’une belle forêt de sapins. 
Transfert : 15 minutes.
Temps de marche : 6 heures environ.
Dénivelé positif : + 1030 m (+ 80 m avec ascension du tuc des Mullieres).
Dénivelé négatif : - 1420 m (- 80 m avec ascension du tuc des Mullieres).
Hébergement : Refuge.
Bagages : Vous retrouvez votre bagage.

Jour 13 : Massif des Encantats - Port de Rius et refuge de Restanca

Montée agréable sur un sentier qui serpente dans une forêt éparse de hêtres avant d’arriver sur les pentes herbeuses du Port de Rius. Phénomène unique en son genre : découverte d’un immense lac naturel situé au col même... Un port est un col frontière dans nos Pyrénées centrales. Le massif des Encantats est reconnaissable entre tous : c’est le massif lacustre le plus important d’Europe comparé à sa superficie… Il compte des centaines de lacs et laquets sur un territoire couvrant 40852 ha. D’étranges rochers parsèment ces estives occupées, selon les périodes, par des chevaux, des vaches ou des moutons… Passage d’un petit col puis descente sur le lac de Mar (le lac de la mer). Son nom est dû aux criques de sable blanc qui entourent ce lac aux eaux bleues limpides…. En son milieu, une île inhabitée attire les baigneurs intrépides … Poursuite de la descente parmi les rhododendrons, et arrivée sur le refuge de la Restanca construit en bordure du lac, entouré de quelques bosquets de pins à crochets. .
Temps de marche : 5 heures environ.
Dénivelé positif : + 1000 m.
Dénivelé négatif : - 500 m.
Hébergement : Refuge.
Bagages : Vous devez prévoir quelques affaires pour passer la nuit en refuge. 

Jour 14 : Massif des Encantats - Cirque de Colomers - Val d'Aran

Nous quittons le refuge et atteignons rapidement l’étage supérieur toujours agrémenté de lacs. Passage d’un col frontière entre le Val d’Aran et la Catalogne puis continuation à travers le cirque de Travessani en serpentant entre plusieurs lacs. Les paysages y sont féériques : lacs, estives, fleurs, sommets granitiques, et une vue panoramique qui s’étend loin sur la vallée de Boï… Descente ensuite dans le cirque de Colomers, appelé aussi le cirque aux 1000 lacs…. Magnifique parcours dans cette arène lacustre où les étendues d’eau scintillent sous le soleil espagnol. Parmi les plus célèbres, il y a le lac de Colomers bien sûr, mais aussi l’Estanh Mort, le lac Obago, le lac Long, le lac de Cloto de Baish avec son île et ses roseaux…. Descente ensuite en vallée, le long des torrents louvoyant parmi les pins et arrivée aux Bahns de Tredos. Court transfert à Vielha, petite bourgade du Val d’Aran. 
Transfert : 15 minutes environ.
Temps de marche : 6 heures environ.
Dénivelé positif : + 770 m.
Dénivelé négatif : - 1000 m.
Hébergement : Hôtel.
Bagages : Vous retrouvez votre bagage.

Jour 15 : Val d'Aran - France - Fin du séjour

Après le petit-déjeuner, transfert retour à Saint-Gaudens (31) et arrivée dans la matinée.
Transfert : 1 heure.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la fiche technique téléchargeable à partir de la page de présentation de ce circuit.

 

4 semaines sont nécessaires pour réaliser cette grande traversée, loin du traditionnel et trop fréquenté GR10, loin de la classique Haute Route Pyrénéenne... Nous l'avons scindé en deux parties de deux semaines chacune mais rien ne vous empêchera d'effectuer cette traversée en intégralité ! Egalement, ce périple est divisé en tronçons de une semaine (nouveau cette année) ; allez vite consulter ces séjours. 

 

Le trekking, la randonnée, c'est une passion, un état d'esprit... L'imprévu fait partie intégrante de cette éthique du voyage : "sortir du programme" prévu, l'espace de quelques temps, afin de vous faire vivre quelque chose d'inattendu et pourtant typique ou authentique nous semble incontournable... Chez Viamonts trekking, nous cultivons cet état d'esprit : vivre une fête traditionnelle ou autre évènement qui se déroule au village voisin de notre lieu d'hébergement, être invité chez l'habitant alors que devions passer notre chemin, observer un animal rare et le suivre un moment... Tous nos guides sont à l'affût de ces petits moments exceptionnels qui vous feront vivre encore plus intensément votre voyage... C'est aussi pour cela que vous aimez le trekking et la randonnée, que vous aimez sortir des sentiers battus !!

 

Les temps de marche sont comptés avec les arrêts sauf pause de midi

Dispersion

Séjour itinérant
 
Départ : De 5 à 15 participants.
 
Niveau : Moyen +... 14 jours de marche sur sentier bien marqué avec juste les affaires de la journée et 4 à 6 heures de marche par jour sans difficulté technique. Quelques passages en hors sentier et sur éboulis.
 
Portage : Vous ne portez que vos affaires pour la journée dans votre petit sac à dos, sauf pour les nuits des jours 2, 5, 9 et 13 ; le reste de votre bagage est transféré par véhicule à l'hôtel suivant. Pas besoin de duvet, juste un drap sac ; les gîtes et refuges sont dotés de couvertures.
 
Hébergement : En gîtes d'étape et refuges en dortoirs, en hôtel en chambre double (1 nuits) et en auberge (1 nuit).

Rendez-vous : Le jour 1 à 8 heures en gare SNCF de Pau. Retour le jour 15 en fin de matinée en gare SNCF de Saint-Gaudens.

 
Le prix comprend :
L'hébergement.
La pension complète du pique-nique du jour 1 au petit déjeuner du jour 15.
Tous les transferts privatifs ou publics nécessaires à la réalisation de ce circuit.
Le transport des bagages tel que mentionné dans le programme.
Le téléphérique et le train d'Artouste.
Le téléphérique du lac de Gaube.
L'encadrement.
 
Le prix ne comprend pas  :
L'assurance.
Les frais de dossier.
Les boissons.
Les droits d'entrées dans les musées croisés sur le parcours (notamment à Benasque et Vielha).
Les pourboires.
D'une manière générale, tout ce qui n'est pas indiqué dans "Le prix comprend".
 
Si vous désirez arriver la veille du rendez-vous, nous pouvons réserver pour vous une chambre d'hôtel proche de la gare (à règler directement sur place).

Extension : Vous désirez prolonger votre séjour ?... Afin d'enchainer avec un autre trek ?... Vous désirez rester quelques jours supplémentaires afin de visiter une autre région ?... Contactez-nous, nous aurons quelques "bon plans" à vous proposer !


Formalités

14 jours de marche.


Listes des avis clients
M. Martine et Bernard
12 Juillet 2014
GR10
Bonne organisation du séjour, paysages magnifiques. Le contact avec les propriétaires de gîtes, la traversée des névés et la montée vers le refuge de Bayssellance étaient top.Prévoir des étapes un peu moins longues pour pouvoir se poser l'après-midiLes conditions météo n'étaient pas toujours au rdv.Nous avons perdu notre sac à dos et nous remercions le dirigeant de VIAMONTS de nous l'avoir ramené.A bientôt.
L. Richard
30 Juin 2013
Traversée des Pyrénées par le GR10
Variété des paysages et du relief.Informations et suivi performants par la personne de l'agence.Étapes neigeuses et nuit au refuge d'Ayous très bien, tout comme l'étape d'Iraty, les repas à Gabas et l'hébergement à Urdos à Manexenea.Merci à Viamonts.

Saisir un commentaire sur ce séjour

­